Quelques Célébrités


 

  • Hippolyte Thomas Bauzil

Né à St Paul le 25 mai 1778, mort à Toulouse le 08 septembre 1833

Officier de Napoléon, fils du maitre forgeur Gabriel Bauzil, c’est lui qui répondit un jour à l’empereur que l’Ariège produisait « du fer et des soldats », et non « des hommes et du fer ».

 

  •  Claude Founier

Premier maire de Saint Paul, ancien régisseur du château avant 1789, négociant, délégué de St Paul aux Etats Généraux de Foix.

 

  •  Henri Derramond

Né à St Paul le 10 août 1823, poète républicain, avocat au barreau de Paris et maire de Foix de 1876 à 1879 (c’est sous son mandat qu’est construit le lycée Gabriel Fauré).

Il écrit sous le nom de Jules Talery. Son frère Casimir, sera maire de Saint Paul.

 

  • Koska Lamarque

Militaire, il avait donné sa maison (actuel HLM) pour en faire le presbytère et la mairie.

 

  • Léo Lamarque

Né à St Paul en 1808. A fait construire le pont Saint Antoine dit le pont du Diable en 1834.

 

  • Adèle Micholet

Félibresse ; fondatrice du groupe folklorique ‘La Poulidetto’. Auteur du célèbre ‘Milhas’ écrit en 1912.

 

  • Frank Béranger

Avocat, maire de St Paul. A décidé la construction du lavoir-fontaine.

 

  • Gaston Rivière

Né le 24  avril 1917 à la métairie La Serre, instituteur révoqué par Vichy, Résistant sous le nom de ’Vincent’, s’occupe des parachutages à Rieucros (terrain dit Pamplemousse), entre au maquis (3101ème Cie). Décédé le 16 juillet 1980.

 

  • Jean Dubié

Restaurateur-hôtelier à La Charmille (1896-1967), Résistant. Contacté dès le début de la Seconde Guerre Mondiale par l’I.S. (Intelligence Service, services secrets anglais), son établissement a servi de relais pour plusieurs filières de passage en Espagne. Arrêté par la Gestapo le 27 avril 1944, il est déporté le 02 juillet à Dachau.

 

  • Pierre Yves Jourda

Professeur de dessin, peintre (environ 1387 toiles). On lui doit les ‘Quatre Saisons’ que l’on peut voir dans la salle des fêtes.

 

  • Louis Marty

Né le 05 août 1904 à Ax Les Thermes, installé à Laures par son mariage à Hortense Déramond dite noélie. Célèbre berger du Lanoux, il aidera la Résistance (ravitaillement, passages et liaisons). Mobilisé le 08 septembre 1939, fait prisonnier, il s’évade mais est repris. Il sera interné au camp de concentration Rawa-Ruska.

Il est rapatrié en 1943 pour reprendre son métier de berger. Il décèdera le 25 août 1996.

 

Sources :

http://www.histariege.com/st-paul_de_jarrat.htm

Jean Jacques Pétris, Saint Paul de Jarrat : la Vallée des sources (tome 1 et 2)